Architecte et urbanisme

20/02/2018

Pour réduire les frais, nous avions décidé de travailler avec l'architecte de l'entreprise. Notre unique rendez-vous avec l'architecte, inclus dans projet, a eu lieu 2 mois et 10 jours après  avoir signé avec l'entreprise et avoir payé la mission d'étude. 

 Nous décidons donc de travailler avec eux afin de ne pas devoir payer des frais d'architecte supplémentaire.

En 2 mois nous avons pris le temps de bien regarder les plans et de les montrer à nos proches pour voir les petites choses à modifier. Le conseiller commercial avait déjà fait un très bon travail et avait bien saisi notre demande ; du coup pas de grandes modifications à prévoir. Juste une fenêtre en moins d'un coté, une en plus de l'autre, une toilette en moins, ...

L'architecte passe en revue chaque pièce de la maison, chaque mur, chaque fenêtre pour voir les modifications. Elle est très à l'écoute de nos remarques mais ne nous donne pas beaucoup de conseils, si ce n'est de placer la cuisine autrement. Nous avons peur d'oublier quelque chose ! 


Lorsque l'échange est terminé, l'architecte nous prévient qu'elle travaille surtout par mail pour envoyer les plans et faire des modifications si c'est encore nécessaire. En gros, on l'a vu une fois et pas 2 ! Elle nous précise que c'est bien le maitre du chantier qui va gérer la construction et pas elle. C'est surtout avec lui qu'il faudra bien discuter et être précis.

Il faut attendre une quinzaine de jours pour recevoir les plans par mail. Dès qu'on valide les plans et le devis chiffré du plan final, celui-ci sera envoyer à la commune. Une étape importante et stressante. La commune va-t-elle accepter notre plan ? Il faudra attendre maximum 75 jours après la remise complète du dossier pour avoir une réponse. 

On croise les doigts.  


Urbanisme   

Nous avions déjà pris contacte avec l'urbanisme dès le départ de notre projet, afin d'avoir une idée de ce qui était permis dans notre commune. Ils nous disent qu'il n y a pas de prescription particulière. On leur envoie quelques photos du type de maison et on discute de l'implantation. Nous avons eu un très bon feeling avec l'urbanisme de notre commune. L'architecte qui y travaille a toujours été très réactive dans les mails qu'on lui envoyait. Elle répondait à chacune des questions, nous avions même envoyé la photo d'un catalogue pour lui demander son opinion. 
Avant que le projet ne soit soumis officiellement, nous avions même transmis sur place notre projet Baijot pour un avis de principe (quitte à by-passer notre architecte).  Nous ne le regrettons pas. 


Les seuls points qui avaient été soulevés par l'architecte de l'urbanisme :

 - Il serait plus judicieux d'implanter la maison avec le pignon de droite parallèle à la maison de droite même si on ne s'aligne pas spécialement à la façade avant. La mitoyenneté n'est pas obligatoire. Par contre, si on place des fenêtres, il faut respecter une distance de 1,9 mètres par rapport à la limite.
- Le balcon est effectivement à proscrire.
- Concernant les croisillons sur les châssis, il est préférable qu'ils soient également retirés.
- Il conviendra de choisir une brique de ton rouge-brun.

Cela tombe bien, nous avions enlevé le balcon. Pour les croisillons, tant pis, nous soumettons quand même le projet avec les croisillons. Et pour l'implantation, ce n'est pas ce que nous souhaitions, mais bon, nous ferons avec ! Nous transmettons ces infos à notre architecte, qui nous indique qu'on ne peut pas les interdire  (à moins que ce soit stipulé dans un document officiel). 


 Vingt-quatre jours après la remise du dossier à la commune, nous apprenons de notre architecte (par e-mail) que le dossier est "complet", la commune a donc 75 jours pour remettre un avis.  Quelques jours plus tard, la commune nous contacte pour nous demander d'afficher l'annonce de projet. En principe, le projet est au nom de Baijot. C'est donc à eux que la commune s'adresse. Comme baijot n'était pas libre avant un certain temps, la commune nous a contacté pour que nous affichions nous même l'annonce de projet, pour ne pas perdre de temps. Nous l'avons mis en place durant environ 20 jours. 


Finalement, 1 mois et 6 jours après que l'on annonce que notre dossier est complet, notre demande passe au conseil communal et nous apprenons quelques jours plus tard, en téléphonant, que notre projet est validé. Il faudra simplement envoyer un échantillon de la brique. 

 Le projet n'a d'ailleurs pas été consulté. La commune envoie les documents à Baijot, et ils les reçoivent 15 jours plus tard (congé du bâtiment au même moment). C'est donc à cette date que débute le délais pour Baijot pour construire la maison. En effet, le délai d'exécution des travaux de construction, mettant le bâtiment en état d'être reçu provisoirement, est de 220 jours ouvrables à compter d'un délai de soixante jours calendrier à partir du moment où le promoteur aura eu connaissance de la réalisation de toutes les conditions suspensives auxquelles le contrat était subordonné (...) et aura reçu, de la même manière et conformément à ce qui précède, la preuve de l'octroi d'un prêt et/ou de l'ouverture d'un compte rubriqué au nom des deux parties et provisionné de façon suffisante pour payer le prix de la construction prévu. 

Il faudra simplement envoyer un échantillon de la brique.