Petit couac avec le chef de chantier....

14/03/2019

Nous attendons impatiemment la reprise du chantier.  Les matériaux (blocs ytong, sable, ...) sont arrivés le 12/02. 
Lors de notre réunion de chantier, le chef nous avait dit qu'il faudra environ 10 jours entre l'arrivée des matériaux et la reprise du chantier. Et que notre chantier pouvait aussi bien commencer immédiatement, que dans maximum 3 semaines. 
Il faut savoir par ailleurs que nous connaissions l'adresse mail de notre chef de chantier depuis le 9/10/2018. Nous recevons de ses nouvelles le 23/01/2019. Durant ces 3 mois et demi d'attente, nous lui avons envoyé deux e-mails (23/10 et 04/12) pour organiser la réunion de chantier. Ceux-ci sont restés sans réponse. 
Après avoir pu obtenir son numéro de téléphone, et avoir harcelé une secrétaire pour qu'il nous contacte, celui-ci nous joint par téléphone et nous informe qu'il est passé sur le terrain et nous demande de lui envoyer un e-mail avec nos dispositions pour trouver une date de rencontre. Cet e-mail également est resté sans réponse. C'est finalement en le contactant à nouveau par téléphone que nous parvenons à nous entendre pour une date. 

Le 26/02, donc 2 semaines après l'arrivée des matériaux, j'envoie un sms à notre chef de chantier pour savoir où ça en est. Il me répond brièvement le soir même 

Bonjour, pas d'intervention avant 15 jours. Bien à vous. 

Je lui en remercie. 


Le 11/03, soit 2 semaines plus tard, je lui envoie à nouveau un sms en reposant la même question.  Je ne reçois pas de réponse. 
Pendant ce temps d'attente, nous voyons très régulièrement dans notre fil d'actualité sur facebook des publicités de l'entreprise, vantant très largement les mérites, affichant de magnifiques maisons. Mon épouse, exaspérée, met un petit commentaire pour signaler que les photos donnent très envies, mais que pour que le chantier débute il faut prendre son mal au patience ! 

Rapidement, le lendemain, elle est contactée par un commercial de l'entreprise qui s'en excuse, et demande des détails sur le lieu du chantier. 
Le jour même,  je reçois un coup de fil du chef de chantier, qui m'annonce d'abord gentiment que le chantier reprendra le Vendredi 15/03. En effet, je venais d'apprendre à l'instant qu'un container, une bétonneuse et une grue étaient arrivés. 
Ensuite, il me demande "vous avez bien envoyé un commentaire sur facebook ?" Je lui dit que oui. Il s'ensuit un monologue d'environ 10 minutes où il nous reproche cette manière de faire, qu'il faut directement discuter avec lui. Que ce procédé fait du tort à l'entreprise. Qu'il n'aime pas le fait de faire la publicité sur facebook, mais que c'est malheureusement "obligatoire". Il s'excuse de me parler très franchement. Je ne lui répond pas grand chose, simplement que je pense comme lui qu'il faut communiquer ensemble et que ce commentaire ne le concernait pas spécialement et qu'il ne doit pas le prendre personnellement. Qu'importe, il me répond que c'est lui qui représente l'entreprise auprès de nous. 

Le soir nous en discutons ensemble, nous décidons de lui envoyer un e-mail. Celui-ci n'a jamais répondu à aucun de nos e-mail, mais cette fois ce sera peut être différent. 

  • Bonjour Mr X
    Voici ci-joint la niche de douche dont je vous expliquais. Nous aimerions créer un encastrement de ce type, à l'endroit représenté par le rectangle multicolore.
    Par rapport à notre discussion de toute à l'heure, je voulais préciser encore une fois que le commentaire ne vous impliquait pas personnellement. Et nous sommes tout à fait du même avis que vous, il est préférable de toujours discuter ensemble.
    Nous craignons être très en retard par rapport au timing prévu. On nous avait annoncé initialement un délai moyen de 9 mois. Le délais d'exécution est de 220 jours ouvrable à compter de 60 jours calendrier à partir du moment où le promoteur a connaissance de toutes les conditions suspensives auquel le contrat est subordonné (hors journées d'intempéries, mais vous le savez bien entendu mieux que nous). Nous avons obtenu l'autorisation de l'urbanisme le 24/07/2018. Cela nous mène donc au 28/06/18 hors intempéries. Et le terrassement n'a commencé que 196 jours après la réception du permis.
    Nous sommes conscients que notre chantier dépend directement des autres chantiers en cours. Et qu'il existe un certain nombre d'imprévus et de journées d'intempéries. Mon frère exerçant le même métier que le vôtre, je sais que ce n'est pas simple. Mais veuillez comprendre également qu'il n'est pas simple pour nous de voyager dans l'inconnu durant de très longs mois, surtout lorsque l'on voit apparaitre des publicités faire l'éloge de l'entreprise. Nous sommes "un peu" exaspérés par le côté très commercial et racoleur de l'entreprise.
    En vous souhaitons une agréable soirée.  

La réponse ne se fait pas attendre. Quelques heures plus tard, nous recevons réponse à notre e-mail. D'ailleurs, c'est la première fois qu'il nous écrit ! Et cet e-mail est cinglant. 


Bonjour Monsieur Y

Je ne rentrerai pas dans un débat stérile au sujet des délais de réalisation.

C'est pour moi, une dépense d'énergie que je ne met pas au profit de mon travail, qui consiste avant tout, à rendre une construction dans le respect du cahier des charges technique

Il s'agit d'un engagement important, et à l'heure de l'hyper connectivité, hyper rentabilité, hyper réactivité, beaucoup semblent oublier que pour obtenir un résultat de qualité, des choses doivent se mettre en place.

Nous ne parlons pas ici d'un sachet de chips acheté au magasin du coin, mais du projet de votre vie, qui nécessite, un processus passant par plus de 25 étapes, dont administratives.

Le principal est pour moi (et j'espère pour vous) avant tout le résultat.

1 mois de plus ou de moins ne devraient être que futiles au vu des engagements moraux et financiers.

Je ferme cette parenthèse, et n'y reviendrai plus.

Je souhaite à l'avenir, une communication directe, (mais pas excessive) par mail ou téléphone.

Je me ferai un plaisir de répondre au mieux à vos questions, pour autant que vous me les adressiez directement.

Au sujet de la niche souhaitée, le bloc, à cet endroit, fait 14cm

Nous ne pouvons le « percer » intéfralement, auquel cas, nous serions sur la sous face de l'isolant de votre mur creux, ce qui n'est pas recommandé.

Nous pouvons tout au plus vous laisser un espace de 10cm de profondeur

A titre indicatif, à mon avis, la photo que vous m'envoyez représente une profondeur approximative de 15cm

Bien à vous

Nous sommes choqués par la réaction, qui manque totalement de diplomatie. Nous avons l'impression de nous faire engueuler comme des enfants de maternelle. 
Nous pensons cependant que répondre à cela n'est pas une bonne idée. Notre chef de chantier campe sur ses positions. Nous n'avons pas intérêt à râler. 
En revanche, il faut savoir que si on paie les factures avec minimum 15 jours de retard,  nos factures se majorent de 10% ! 
Alors, prendre un peu de retard, c'est très grave chez eux ! 

Nous "fermons nos gueules" là dessus. Mais nous tolérons très mal la façon dont il nous parle, et nous sommes bien moins emballés pour la suite du chantier. 

Détails, mais nous recevons plus tard un e-mail avec le devis pour la fameuse niche de douche. Le prix nous paraissant raisonnable, nous acceptons.